jeudi 24 juin 2010

ça picote

Bien sûr avec le temps de gueux qu'il a fait, la pluie et le froid, inévitablement nous sommes tous malades. Les enfants inclus, à base de narine humide et de toussotements nocturnes.
J'ai le nez bouché et les yeux qui piquent, dans la maison il fait froid, dehors on cuit...
A midi j'ai déjeuné chez Eric (au resto thai) avec Corinne et Thierry que j'ai rarement l'occasion de voir (Thierry, pas Corinne), et c'était vraiment un bon moment. En même temps, j'étudie attentivement de quelle façon Chet cuisine son laab pour le réussir la prochaine fois que je tenterai l'expérience (sans oublier d'y mettre le sachet de poudre cette fois j'espère).
Nous avons été très raisonnables et fait l'impasse sur les nems au chocolat, mais c'était dur!
A 4 jours de la plage, de toute façon il est trop tard pour rattraper la ligne, non?... Enfin au moins j'ai réussi à soutirer un rendez-vous pour me faire épiler ce matin; il a fallu que je mendie copieusement pour apitoyer l'esthéticienne, forcément la première semaine de beau temps depuis la 3e République elle est over-bookée...
J'ai quasiment fini les valises pour le départ en vacances, ça fait 3 jours que je passe mon temps à en enlever et en remettre, et bien sûr avec un Gazou de 1 an qui ne se nourrit plus exclusivement au nib'bar ça fait plus d'intendance alimentaire. Et donc moins de place pour la garde-robe parce que la voiture est grande mais pas extensible, non plus. Boh, de toute façon on en emporte toujours trop, alors cette année je prends seulement 2 slips et un paréo pour les enfants, histoire de faire de la place pour mes robes de soirée.
Je vous ai dit qu'on se nourrit comme des américains? On essaie de vider le frigo donc pas de courses, et puis l'Homme rentre tard alors avec les 2 enfants à gérer le soir je ne fais pas la cuisine donc les dîners c'est pâtes, pizzas et compagnie. J'ai fait une ratatouille hier histoire de me donner bonne conscience et maintenant il me reste 3 oeufs, 8 carottes, 2 branches de céleri et une demi tonne de petits suisses. Sachant que demain soir c'est repas partagé après la fête de l'école (bien sûr, l'instit nous a prévenus à l'avance: on a eu le mot dans le cahier de liaison ce soir. 24h ça suffit bien pour s'organiser, non?) qu'est ce que je vais pouvoir cuisiner avec ça??
Ah, et sinon au chapitre "collection de bonnes idées" j'ai eu la brillante inspiration de nettoyer l'intérieur de ma voiture en plein milieu de l'après-midi par 92° à l'ombre et environ le double dans la bagnole, j'ai donc fait l'expérience du syndrome de la cocotte minute puis je suis montée à l'école (à pieds, grosse maline) avec la soupape qui sifflait le pont de la rivière pwaï. Forcément je suis arrivée là haut d'une belle couleur bleu marine et j'ai eu bien de la chance de ne pas défaillir au milieu de la cour de récré... encore une bel échantillon de fulgurance cérébrale...