dimanche 28 novembre 2010

moai

Dimanche matin, marché aux Carmes et déjeuner au Moai avec les loulous.
Puis goûter chez une copine de Bilot car je dois discuter avec sa maman qui a des infos à me donner pour mon enquête métier, c'est mon 2e rendez-vous de la semaine après un dîner chez ma voisine dont la soeur est acheteuse aussi, car je cherche du travail (hihi). Or je suis bien entourée!

samedi 27 novembre 2010

bout du monde



Samedi soir, Ripaille et Gross'bouff ont emmené les mâles de leur meute chasser la pintade aux écrevisses au Bout du Monde.
l'est plus kmout, le kmout.

mardi 23 novembre 2010

sa premiere oeuvre d'art

Admire, cher public, la première oeuvre d'art de Gazou!
Titre: Tatatad'!
Technique mixte crayon de couleur et aquarelle.

lundi 22 novembre 2010

vieille peau

Aujourd'hui, j'ai acheté ma première crème à vieille peau...
Parce que je n'avais pas de monnaie pour payer à la pharmacie et qu'ils ne prenaient pas la CB pour 3,50 euros.
Mais quand même, je l'ai achetée...
Depuis j'ai la peau sèche. C'est normal?

dimanche 21 novembre 2010

mes copines sont folles, quel bol!


Chaque fois qu'elle retourne dans son beau pays, la marraine de Bilot nous envoie un énooorme paquet plein de trucs trooooop cools!
Et nous on aime bien...
Bilot ne quitte plus ses chaussettes géantes en poil de moumoute et l'Homme va nous fabriquer une demi tonne de gyozas avec son moule magique à raviolis tout neuf!
Quant à moi mon fessier n'aura plus jamais froid sur la lunette des toilettes...
Merci Uzula chan!!!!!!!

samedi 20 novembre 2010

gazouillis bis

Il dit aussi Baba (la balle), Bin-bain (le bain), Ben-ba (en bas).
Booonnn! (c'est bon)
Coul'! (ça coule), ça c'est nouveau, il l'a dit une fois seulement.
Et quand on se promène tous les deux:
- Qu'est-ce qu'il dit le chat?
- Maam!
- et le chien?
- Woowo!
- et la vache?
- Mmmm!
- et le coq?
- hin-hiiin-hin!
- la grenouille?
- babbap!
- et le lion?
- mmwrrr!...
Etc...

Grand évènement, nous sommes allés chez le médecin hier après-midi et Gazou n'a pas hurlé, ne s'est pas débattu, il était presque détendu! Bon bien sûr le docteur de Villefranche fait l'effort de l'examiner tout habillé, sur les genoux de sa maman alors ça se passe bien mieux que chez le pédiatre!

Quand il fait nuit, nous nous allongeons tous les trois, Gazou, Bilot et moi, sous le vélux du salon et nous regardons notre reflet tout là-haut. Gazou fait le chef d'orchestre, il agite les mains ou applaudit par exemple et nous faisons comme lui. Grosses rigolades!


video

juste après cette séquence, il a attrapé le chat par la queue. Le chat n'a pas aimé. Il a fallu les séparer et Gazou s'est roulé par terre car il était très contrarié. Ou parce qu'il a eu peur, je ne sais pas.

vendredi 19 novembre 2010

ze winners are...


J'ai enfin terminé et expédié les cadeaux aux 2 gagnantes du dernier concours du blog de Bilot. C'est pas trop tôt direz vous...
1er prix: un range-ton-chéquier et un... allez, Céline je te laisse encore un peu chercher. Non ce n'est pas un string pour unijambiste.
2e prix: un accroche-une-breloque-à-ton-appareil-photo (ou à ce que tu voudras) pour Sophie née Berton.



Bon, bon... trêve de suspense. C'est un marque-ta-page. Mais tu peux en faire un serre-tête si tu y tiens.

mardi 16 novembre 2010

gazouillis


Lundi matin, Bilot est à l'école, j'attends 9h30 pour emmener le petit trésor chez Nounou.
Tout est calme et silencieux... donc louche. Je pénètre silencieusement dans le séjour et j'aperçois mon Pépère dans le salon, son petit dos bien droit, sa jolie nuque émergeant de son pyjama blanc de petit prince, à cheval sur son camion en plastique un livre posé sur le volant. Délicieuse image.
Quelques minutes plus tard... Tout est toujours calme et silencieux, toujours louche donc. Je reviens glisser un oeil... rien à gauche... rien à droite... je monte dans le salon. Mon Pépère est toujours à cheval sur son camion, mais cette fois il est devant le meuble de télé, un DVD barbapapa entre les doigts, il a allumé la wii et essaie avec une délicatesse toute relative d'y introduire le dvd... Alors, comme à chaque fois qu'il se fait surprendre au milieu d'une entreprise hasardeuse, il me regarde et s'écrie "ooooooh noon!".

C'est que le gazouillant trésor a de plus en plus de vocabulaire. Que dit-il? Papa, Maman, Nana, dada (du mal avec les "ou"). Il veut manger des cacon, des kun'ca, des pap' (les pâtes), des pom' (les pommes), des b'grrr (toute sorte de fruits incluant mûres, framboises, raisin, cerises, etc), il veut aussi du boiboi...
Il maîtrise également tout un petit bestiaire: le maam' (chat), le wowo (chien), les mph-mph-mph (poissons), la mmmm (vache), les couacouacs (oiseaux) et les cac'cacs (encore des oiseaux), le don'don (dindon), le cococ (coq), le pa' (paon) et quelquechose qui ressemble au toucan, les crrrrrr (crabes, crevettes), le pinpin (lapin), la babbap' (grenouille).
Sans encore essayer de le dire, il reconnaît également plein d'autres animaux dans ses imagiers.
Nous lisons aussi les histoires de Baba' (boubou le petit pygmée) et de Pap'paba (barbapapa, big love du chéri).
Gazou dit aussi "wawaaa" (au revoir, bonne nuit), "cacaa" (coucou), "caca" aussi qui veut bien dire caca, et même plutôt "caca? baaaah!". Comme il est fort coquet, il se redresse et se palpe le ventre en déclarant "bo!". Même que ce matin, il s'est frappé le bidon en disant "bo!" puis il a pointé maman du doigt et affirmé "bo!" également, je suis bien flattée. Il sait enfin très très bien dire "non!". Oui, ça, il le dit très bien...

jeudi 11 novembre 2010

chouchou gratin elucubrations

Ghyslaine est passée à la maison hier avec des christophines et des chataignes (et une proposition de resto samedi soir, je suis en recrutement de baby-sitter).
Donc ce soir j'ai cuisiné les chouchoux farcis en gratin. Une recette très simple: il suffit de mettre les légumes entiers dans une casserole d'eau bouillante environ 20-30 minutes. Ensuite on les sort, on les coupe en deux dans la longueur, on vide la chair sans abimer la peau. Pendant la cuisson des christophines, on fait revenir des oignons et on prépare une béchamel. Ensuite on mélange la chair hachée avec les oignons, la béchamel un peu de sel et de poivre. On dispose les légumes évidés dans un plat et on les farcit avec le mélange et pour finir on saupoudre de grougrou et on met à gratiner à 200° environ 25 minutes.
J'ai servi ça avec un coquelet rôti de chez monsieur cuq, c'était délicieux!

Les christophines je n'en avais pas mangé depuis la Réunion, c'est à dire il y a 19 ans... Un sujet de promenade mentale pendant que je peignais mes plinthes après le dîner ( oui oui, mes plinthes! je vous raconterai quand ce sera sec, pour l'instant j'ai un peu un doute...). Mon été à la Réunion, c'était des super vacances entre copines. Le voyage le plus lointain que j'avais réalisé à l'époque, depuis j'ai un peu pérégriné...
C'était aussi une petite secousse dans mon idéalisme amoureux... cet été là je vivais ma première love story un peu sérieuse après un paquet de flirts à 3,50 francs, avec un garçon qui s'appelait Renaud (le premier). Et me voilà débarquant sous les tropiques pour un mois d'aout entre copines et rencontrant un autre garçon qui s'appelait William. Alors là, public je t'arrête tout de suite, t'emballe pas dans le scénario hollywoodien, c'est pas ce que tu crois. Ayant bien retourné la question, je peux te dire qu'il n'y avait aucun sentiment amoureux de ma part, simplement... simplement je me suis rendu compte que je riais beaucoup plus et que je ressentais plus de complicité intellectuelle avec quelqu'un d'autre que celui qui était sensé être mon grand amour. La claque... Ca n'a pas manqué, j'ai réagi en midinette qui a regardé trop de films avec julia roberts et c'est le pauvre Renaud qui a payé les pots cassés.
Depuis j'ai quand même un peu mûri, heureusement! Je suis sereine avec l'idée que l'Homme n'est pas forcément mon meilleur pote. Que je l'aime pour un tas de raisons qui n'ont pas du tout besoin d'être rationnelles, et que je peux avoir de très bons amis avec qui je me poile bien sans que ça veuille forcément dire que je brûle d'un amour secret dans le fond de mon cœur, mireille! Même si je veux, je peux avoir un evil twin. Et même c'est plutôt tant mieux que ce soit pas l'Homme mon twin vu que, c'est officiel, il pèse deux fois mon poids (j'ai vérifié chez le docteur hier).

mercredi 3 novembre 2010

veille de rentrée


Le Père prodigue et la fille prodige sont rentrés du Portugal. Mazeltov alleluia!

mardi 2 novembre 2010

castets

Nous voici de retour d'un long week end à Castets chez les amis figue et raisin.
Presque 4 jours de cocooning, de jeux de bébés, de crêpes, encore des crêpes, quelques parties de Chromino, une soirée cinéma avec chasse à l'araignée rocambolesque vol de plateau par la fenêtre à l'appui, un repas de famille dominical, des enfants à profusion, des siestes (merci Sophie!), des hurlements nocturnes, d'où les siestes, des chaussons piratés, un barbapapa géant, un peu de librairie à langon, un coeur de pirate, un peu de abba, des oies, carolina l'épouvantail et enfin un délicieux, vraiment succulent, cake à la carotte (la recette! la recette!).
Merci les amis, d'avoir recueilli une maman et un joli gazou abandonnés dans la tempête de vent.
Pépère a retrouvé sa nounou, j'ai réveillé la chaudière...
L'Homme et Bilot rentrent demain, ce soir ils dorment à Salamanque.