mardi 31 janvier 2012

baladie... (mdr lol lol)

Gazou: Cé koaaa, ça, maman?
Maman: C'est pour voir si tu as de la fièvre.
Gazou: Na fiève?
Maman: Oui.
Gazou: Bi.
Maman: Oui? Oui tu as de la fièvre?
Gazou: Bi. M'a j'ai na fiève. J'ai mangé de na ganette et j'ai prendu na fiève.

Hahahahahaa!

Un mardi de grève des instits, c'est un mardi à mouler au chaud à la maison avec les loulous, à l'abri de la pluie et du froid à couver notre début de rhume collectif.

Alors Gazou fait un gâteau (aux pommes), Bilot fait des bulles de bain, et moi je fais le dîner que je suis absolument sûre qu'il mangeront sans discuter: soupe de légumes aux ravioles.


La soupe de légumes aux ravioles, dîner garanti sans râlerie:
Découpe tes légumes préférés en tout petits cubes/rondelles (carottes, poireaux, céleri, pomme de terre, oignon, courgette...). Verse 3 cuillers à soupe d'huile d'olive dans une casserole sur feu moyen, fais revenir tous les légumes 1 à 2 minutes puis verse quelques louches de bouillon (ou d'eau tout simplement).
Si c'est l'hiver et qu'il n'y a plus de bonnes tomates bien mûres au marché depuis des mois, ajoute une petite boîte de coulis de tomates au bouillon. Sel, poivre, laurier, thym, une pincée de sucre si c'est trop acide...
Laisse mijoter 30 minutes. 5 minutes avant la fin de cuisson, ajoute quelques tronçons de haricots verts. A la dernière minute de cuisson, ajoute un paquet de ravioles fraiches. C'est prêt!

4 commentaires:

Bibiche a dit…

Je fais très souvent une soupe de ce type lors de dîners entre amis... Et ça en jette drôlement quand on dépose une quenelle de chantilly salée dessus (végétale ou tradi)...
Très pratique aussi avec des ravioles surgelées, pas besoin de découper...
Tu as raison, les enfants adorent... Mais les miens ont une excuse, ils vivent au pays de la raviole ;-)

claireth a dit…

J'ai une lectri-ceu, ouè ouè! J'ai une lectri-ceuh!
Trop la crâne...
Hé, bienvenue nouvelle lectrice!

Bibiche a dit…

Ouai et j'suis même revenue lire et re-lire !!!!

claireth a dit…

Ben moi en tout cas je vote pour toi, il me plait trop bien ton programme.
Et je m'y connais en z'Hommes qui partent en voyage d'affaires en abandonnant femme (malade) et enfants (malades) par des froids polaires...