samedi 26 janvier 2013

une semaine plus tard

La semaine dernière il y a eu...
un samedi matin au super marché (bêêêêhhh....)
une salade de lentilles au maquereau fumé (mmmmm!) pour le déjeuner
une liquidation du mobilier de bébé (table à langer et lit à barreaux) grâce au Good Corner
un après-midi aux fourneaux (galette des rois et poulet korma)
des amis invités à dîner pour nous présenter leur bébé tout neuf de 2 mois
un accident de galipette à l'apéritif pour le Gazou
une expédition aux urgences entre garçons
une soirée entre filles et bébés un peu stressée
un retour des garçons à 1h du matin
un dîner très tardif de curry un peu brûlé
un réveil dominical à 8h pour aller au poney
pas de poney car il avait neigé et que je ne conduis pas sur des routes de campagne enneigées
une panne d'électricité à 9h (c'est ça la vie à la campagne: neige= panne de courant, pluie= panne de courant, vent= panne de courant, etc...)
un départ des copains matinal en raison d'obligations à la ville
de l'eau et de la bouillasse en abondance car la neige a fondu très vite
une promenade dans la bouillasse car mon Bilot avait impérativement besoin de tâter de la neige pour se consoler de n'avoir pas été au poney
un retour de l'électricité vers midi
une fin de journée à base de plaid, de lait chaud, de crêpes, de dvd, d'histoires au coin du canapé

 les traces rouges et noires, ce sont les restes d'un beau maquillage de spiderman... mais on n'a plus le droit de mouiller le front.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

pauvre chou! en plein milieu en plus! mais c'est bon pour la frime faut voir Elissen montrer ses restes de blessures avec un air de soldat qui revient de loin et puis comme dit chéri plus tard ça plait aux filles... bise claire

estelle a dit…

Pauvre pauvre Gazou cheri! Dur dur! Tendres bisous de tetelle.

Sophie a dit…

Alors l'effet "reste de maquillage" ça fait un peu peur...
Des bises au cascadeur.
(Strap, points ou agrafes ?)

Bibiche a dit…

Oh pauvre petit bout !!!! Bisous à lui !!!

claireth a dit…

colle!

Heidi des montagnes a dit…

Plus jamais ça, les traces de maquillage...j'ai frisé la crise cardiaque !
La colle, c'est bien mais ça me rapelle un jour sur un ferry entre Savone et Bastia où à défaut de soins corrects, j'ai collé un compeed sur l'arcade de mon fils (ce qu'il a traduit : "je me suis pété la rocade" à 4 ans !!!)